A la manière d’Arcimboldo

Bien sûr que vous connaissez ces œuvres ! Vous les avez sûrement déjà utilisées en classe puisqu’on peut les aborder par différents biais:

  • les saisons bien sûr
  • l’alimentation
  • le portrait
  • le travail du collage (même si les œuvres d’Arcimboldo sont uniquement peintes)

Je ne pouvais pas passer à côté dans ma classe cette année puisque notre thème est le jardin avec un gros travail donc sur les fruits et légumes selon les saisons. Ainsi en illustration de notre poésie “Choux”, les élèves ont réalisé des portraits à la façon d’Arcimboldo.

Attention, même si ça peut paraître simple de “réaliser un visage avec des fruits et légumes découpés”, ce n’est pas si évident pour certains élèves, surtout en cycle 2.

Etude des portraits

Différentes approches sont possibles, moi j’ai choisi les 4 saisons que l’on peut présenter ensemble ou séparément.

  • reconnaître les fruits et légumes
  • observer les tons: hiver froid et sombre, printemps plus gai
  • retrouver les saisons
  • bien observer que les yeux, la bouche, le nez sont mis en valeur pour bien reconnaître le visage
  • vocabulaire: portrait, buste, profil, face

Giuseppe Arcimboldo est un peintre italien, né vers 1527 et mort le 11 juillet 1593 à Milan. Il a fait beaucoup de portraits qui l’ont rendu célèbre. Pour les réaliser, il assemblait de manière astucieuse, des éléments de la nature et des objets aux formes et aux couleurs variées. Il a commencé sa carrière à 21 ans.

Matériel

  • des magazines d’alimentation ou des images imprimées. Il en faut pas mal car il y a de la perte. Si on veut donner un thème saisonnier, il en faut encore plus.
  • des feuilles noires
  • une silhouette en carton
  • des feuilles de couleur éventuellement pour le fond
  • ciseaux et colle évidemment

J’ai prévu des portraits en petit format pour que ça ne soit pas trop long et qu’on puisse trouver plus facilement des fruits et des légumes de la bonne taille. J’ai donc découpé des feuilles en un peu plus petit que A5 (pour pouvoir ensuite les coller sur des feuilles A5 de couleur. J’ai reporté dessus la silhouette cartonnée au crayon en papier, comme ça elle ne se voit qu’un petit peu et elle leur sert de fil conducteur.

Mise en œuvre

Les élèves ont les magazines à leur disposition et composent leur visage avec toutefois quelques conseils pour que l’ensemble soit réussi:

  • sélectionner un nez et un œil qui se voient bien et les positionner correctement
  • choisir judicieusement les fruits/légumes qui rappellent des cheveux (raisins, brocolis…)
  • prendre le temps de positionner et de déplacer les images pour voir l’effet avant de les coller définitivement

Pas mal non ?

Laisser un commentaire