Ceintures d’orthographe

Comme les autres ceintures, celles de d’orthographe ont le gros avantage de permettre à chaque élève de progresser à son rythme tout en suivant les leçons de la classe. Elles aident l’enseignant à différencier en ciblant les difficultés. Et elles permettent aux parents de suivre avec précision les acquisitions de leur enfant.

Pour le fonctionnement général des ceintures, voir l’article http://classestorming.fr/ceintures-d-apprentissage/

Le principe des ceintures d’orthographe

Ce qui est délicat avec les ceintures d’orthographe, c’est que les programmes contiennent un grand nombre de notions à aborder. Ainsi, à moins de multiplier les couleurs, chaque ceinture couvre deux notions.

J’ai ainsi choisi de faire apparaitre pour chaque ceinture les thèmes travaillés et les exercices qui s’y rapportent.

La ceinture ne peut donc être passée que si toutes les notions concernées ont été travaillées.

Comme pour les ceintures de conjugaison ou de grammaire, tout le monde suit les mêmes leçons en classe. Par contre, en ateliers ou exercices, chaque élève prépare la ceinture suivante de sa progression personnelle.

Les élèves en difficulté

Les exercices sont assez simples et rapides, de façon à travailler autant que possible uniquement la compétence voulue.

Mais il est possible que certains élèves aient des lacunes en vocabulaire ou lecture. C’est pourquoi il faut leur laisser la possibilité de demander des explications, voire de les aider à la lecture.

Pour le travail de la notion orthographique en elle-même, je travaille la plupart du temps en atelier ou exercice de différenciation, avec des jeux type carte à pinces, des exercices en ligne….

Certains élèves ont du mal à passer un niveau, et prennent en quelque sorte du retard entre les ceintures et les leçons collectives en classe, avec le risque que les notions « se mélangent » dans sa tête. Dans ces cas, je fais parfois passer à l’élève la ceinture qui correspond aux leçons en cours dans la classe, surtout s’il les a bien comprises, même si ce n’est pas la couleur à laquelle il s’est arrêté. Par exemple, au CE2, si un élève « bloque » sur la lettre G à la ceinture rouge mais a bien compris les homophones, je lui fais valider la ceinture verte et il reviendra à la rouge plus tard, quand il sera prêt.

Les fichiers

Voici mes fichiers de ceinture d’orthographe, avec à chaque ceinture deux versions afin de pouvoir faire repasser le test une deuxième fois.